Passage à l'acte et acting out ; "faut-il que je me coupe l'oreille pou que vous me prêtiez la vôtre ?" (préface Nicolas Dissez)

À propos

Entre passage à l'acte et acting out , le ménage n'a jamais été fait malgré les efforts de Jacques Lacan. Pourtant les incidences thérapeutiques, juridiques et sociales sont considérables. Il s'agit ici de contribuer à une clarification nécessaire.

On passe notre temps à agir avec des conséquences tantôt mineures, tantôt graves ; des actes médico-légaux aux conflits les plus ordinaires.
La question de l'acte constitue une des questions cliniques les plus difficiles, les plus délicates, les plus énigmatiques que les praticiens ont à affronter.
Ce séminaire inédit de Marcel Czermak propose un certain nombre d'apports aux thèses qui ont pu être celles de Jacques Lacan sur cette question. Son objectif est d'aider les médecins, les juristes, les psychanalystes à avoir un coup d'oeil plus éclairé devant ce qu'on appelle un acte, que ce soit au quotidien ou dans les conjonctures les plus graves de la vie sociale.

Peu de travaux psychanalytiques ont été consacrés à ce que la doctrine a nommé "acting out" et "passage à l'acte". Ces termes, établis comme repères, restent incertains dans leur approche et leur aspect. Entre les deux, un marécage. Pourtant notre attention y est quotidiennement appelée : du menu fait- divers aux graves problèmes médico-légaux.
Sur ce sujet, Marcel Czermak a effectué une série d'exposés, tant à l'Association freudienne internationale qu'à l'Infirmerie psychiatrique auprès de la Préfecture de police de Paris, qui sont ici restitués sous forme de 6 leçons cliniques.
« C'est une caractéristique de l'enseignement de Marcel Czermak que de partir des registres cliniques les plus surprenants, pour considérer qu'ils constituent des enjeux à partir desquels peut s'élaborer une doctrine solide. Si Jacques Lacan indique "la clinique c'est le Réel", et il ajoutera "le Réel en tant qu'impossible à supporter", alors ce sont bien de tels registres, ceux qui échappent à toute compréhension, qui peuvent servir de repères essentiels. Dans ce séminaire, quatre types de réponses dans le Réel sont ainsi identifiées :
L'hallucination, l'acte, la réponse psychosomatique et l'angoisse. Cette série a le mérite de répertorier des phénomènes non dialectisables, non interprétables comme tels, mais que l'analyste doit pouvoir situer pour lire les coordonnées de leur survenue.
Les six leçons de ce séminaire s'attachent ainsi à déployer de très nombreuses conjonctures cliniques de survenue d'un acte qui toujours advient à la surprise de chacun des protagonistes, pour en cerner, à la faveur des outils issus de l'enseignement de Jacques Lacan, les coordonnées comme les enjeux aussi bien individuels que sociaux. "Un enseignement analytique n'est assurément pas fait pour se limiter au domaine thérapeutique, mais pour arriver à prendre dans une même perspective problèmes cliniques, institutionnels et sociaux" affirme Marcel Czermak au fil de ce séminaire. » Nicolas Dissez

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • Auteur(s)

    Marcel Czermak

  • Éditeur

    Eres

  • Date de parution

    12/09/2019

  • Collection

    Dossiers Du Jfp

  • EAN

    9782749264592

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    114 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marcel Czermak

Marcel Czermak est psychiatre des hôpitaux
honoraire, hôpital Sainte-Anne Paris, psychanalyste,
membre de l'ALI où il a été responsable de
l'enseignement. Rédacteur en chef du Journal
français de psychiatrie , il a publié Passion de l'objet
(Clims, 1984) et Patronymies (érès, 2012).

empty