Le pin, les moineaux, et toi et moi

Le pin, les moineaux, et toi et moi

À propos

Je me détourne des lisses sentiers balayés, et gravis une piste escarpée, où les racines des arbres nouées ont gravé un grossier dessin dans la glaise jaune. Et, soudain, elle disparaît - toute la jolie surface soigneusement entretenue du gravier et du gazon et des fleurs épanouies, et il y a le bush silencieux et splendide. Sur la mousse verte, sur la terre brune, une vaste éclaboussure de lumière de soleil jaune. Et, partout cette étrange, indéfinissable senteur. Lorsque je l'inspire, elle semble absorber, devenir partie de moi - et je suis vieille de l'âge des siècles, forte de la force de la sauvagerie.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782490356140

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    600 g

  • Distributeur

    Chemin De Fer

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Katherine Mansfield

Née à Wellington (Nouvelle-Zélande), le 14 octobre 1888, morte à Fontainebleau le 9 janvier 1923, Katherine Mansfield (pseudo de Kathleen Beauchamp-Murry) a illuminé la littérature britannique du début du XXe siècle. Elle publia ses premières nouvelles en 1909, mais c'est avec Pension allemande en 1911 qu'elle connut le succès, manifestant une personnalité complexe et un style original qui trahit toutefois l'influence de Tchekov. Ses recueils suivants, Félicité (1920), La Garden-Party et La Maison de poupée (1922), Le Nid de colombes (1923), l'imposèrent comme un des grands écrivains de l'époque. Ses Lettres et son Journal, publiés après sa mort, révèlent un être où la femme vivant chaque instant avec intensité le dispute à l'écrivain passionnément attachée à la recherche esthétique.

empty