Père, mère après séparation ; alternance parentale et coparentalité

, ,

À propos

Les apports croisés d'une chercheure dans le secteur socioéducatif, d'un sociologue et d'un psychologue permettent de cerner, au plus près des pratiques actuelles, la question de la coparentalité en analysant différentes réalités et facettes de la résidence alternée, ses intérêts et ses limites.

Il s'agit de mieux comprendre les enjeux actuels du débat polémique autour de la pratique de la résidence alternée, en prenant en compte les difficultés et les pratiques hétérogènes des parents face à la séparation conjugale.  Sans idéaliser cette pratique innovante, manifestation concrète de la coparentalité, et  sans exclure pour autant d'autres formes d'expression qui conviennent davantage à certaines familles, l'ouvrage s'attache à analyser les différents modes d'expression du bouleversement contemporain des rôles parentaux et la difficile application de l'idéal de coparentalité qui lui est lié.

 

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines > Psychologie du développement

  • Auteur(s)

    Gérard Neyrand, Gérard Poussin, Marie-Dominique Wilpert

  • Éditeur

    Eres

  • Date de parution

    05/01/2017

  • Collection

    érès poche - Enfance & parentalité

  • EAN

    9782749249254

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    389 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Diffuseur

    C.D.E.

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

  • Ref catalogue

    /ean/9782749249254

Gérard Neyrand

Gérard Neyrand, sociologue, est professeur à l'université de Toulouse, membre de l'équipe d'accueil Sports, organisations, identités (SOI), directeur du Centre interdisciplinaire méditerranéen d'études et recherches en sciences sociales (CIMERSS, laboratoire associatif) à Bouc-Bel-Air. Il a publié de nombreux ouvrages dont Le dialogue familial, un idéal précaire (érès, 2009), Monoparentalité précaire et femme sujet (avec Patricia Rossi, érès, 2004 - 3e éd. 2007), Préserver le lien parental. Pour une prévention psychique précoce (avec la collab. de Michel Dugnat, Georgette Revest, Jean-Noël Trouvé, PUF, 2004), Familles et petite enfance. Mutations des savoirs et des pratiques (codirection avec Michel Dugnat, Georgette Revest et Jean-Noël Trouvé, érès, 2006), Faut-il avoir peur de nos enfants ? Politiques sécuritaires et enfance (La Découverte, 2006), Les mariages forcés. Conflits culturels et réponses sociales (avec Abdelhafid Hammouche, Sahra Mekboul, La Découverte, 2008). Il fait partie du comité de rédaction de la revue Dialogue et de la revue Recherches familiales.

Marie-Dominique Wilpert

Marie-Dominique Wilpert est devenue formatrice dans le secteur de la petite enfance et du travail social, après quinze années de pratique éducative. Elle intervient aujourd'hui essentiellement en analyse des pratiques, dans diverses institutions. Également chercheuse en Sciences de l'Éducation, notamment sur les questions de parentalité et de genre, engagée dans la recherche en travail social, elle initie actuellement des recherches participatives avec des professionnel-le-s du secteur socio-éducatif, visant à produire, formaliser et faire reconnaître une connaissance issue de la pratique de terrain.

empty